Imprimer
Catégorie : Uncategorised
Affichages : 1156

Après avoir fustigé les lycéens manifestants contre SA réforme des retraites - sommés de rentrer sagement à leurs chères études - Nicolas Sarkozy a rendu hommage aux lycéens de 1940 qui avaient défié le gouvernement de Vichy et l'occupant allemand en se rendant sous l'arc de triomphe le 11 novembre de cette année là. On comprendra que les réactionnaires s'insurgent contre la comparaison, il n'en reste pas moins que c'est bien à l'adolescence et dans les établissements scolaires en particulier que se construit la conscience politique, salvatrice pour la liberté de pensée et d'expression - N'en déplaise au président et à sa cours qui rêvent de mettre la presse, les libres penseurs, et tout les défenseurs de la liberté au diapason de SA pensée unique.

Comme quoi, les trublions d'aujourd'hui seront peut-être les héros de demain !