Imprimer
Catégorie : Uncategorised
Affichages : 2086

cadenasSelon que vous serez riches et puissant ou bien pauvre et misérable...

Christian Jacob, successeur de Jean-François Copé à l'assemblée nationale était vent debout pour faire abroger un projet de loi visant à condamner les députés qui omettraient volontairement ou dissimuleraient la déclaration de tout ou partie de leur patrimoine ! Ces représentants du peuple auraient-ils quelque chose à cacher ? Les contrôleurs du fisc iront peut-être vérifier, en attendant c'est sûre les puissants qui votent des lois toutes plus liberticides les unes que les autres ne veulent rendre de compte à personne, et surtout pas à leurs électeurs qui aimeraient pouvoir vérifier combien, ceux qui leur demande toujours plus d'efforts, accumulent eux toujours plus sans effort !

On notera à cette occasion, que l'ex-ministre Rama Yade n'a pas pointé longtemps au chômage, elle s'est vu cette semaine attribuer le poste au combien enviable d'ambassadrice de l'Unesco - Les licenciés de la crise vilipendés par le gouvernement dont elle fait parti apprécieront !

Donc, et pour revenir à nos chers représentants du peuple, ils ont dans la foulée de leur saillie anti-transparence adoptés  - à 20 et tard dans la nuit  - une loi nommée Loppsi 2 qui permettra au ministère de l'intérieur - tenu par Brice Hortefeux condamné déjà deux fois en première instance pour des propos racistes et pour infraction contre la présomption d'innocence, et toujours en poste - de filtrer et suspendre tout site jugé illégal par ses propres soins - c'est à dire sans magistrat.

Bref, internet en France aura comme grand administrateur le ministre de l'intérieur - garant de la neutralité du net, de la liberté d'expression et de la subversion !

{jcomments on}